Tunisie : Le Syndicat général de la Garde nationale interpelle le MI

Dans un communiqué rendu public, hier 4 janvier, le Syndicat général de la Garde nationale a interpellé le ministère de l’Intérieur afin qu’il autorise les agents à conserver leurs armes après l’accomplissement du  service, et ce, pour se protéger.

Le communiqué intervient suite à l’assassinat perpétré contre un agent de police dans la localité d’El Fahs, hier 4 janvier.

Par ailleurs, à travers le même communiqué, le syndicat s’est adressé à l’Assemblée des représentants  du peuple, afin qu’elle adopte une loi relative à la protection des agents de la sûreté.

Notons que le syndicat a revendiqué  le droit du rapprochement des agents de l’ordre de leurs foyers, afin de leur éviter autant que possible les longs déplacements qui sont risqués, précise le syndicat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here