Ferry italien : course contre la montre pour sauver des centaines de passagers

Dix morts, tel est le bilan provisoire, hier, lundi soir, de l’incendie du ferry Norman Atlantic. Un bilan précédent faisait état de 8 morts et 427 rescapés, dont les 56 membres de l’équipage.

Les autorités maritimes italiennes, grecques et albanaises, rapporte l’AFP,  se sont lancées dans une course contre la montre pour récupérer des centaines de personnes, prises au piège lundi sur le pont de ce ferry. Le feu s’est déclaré dimanche à l’aube dans l’emplacement réservé aux véhicules, par une mer démontée et des vents violents, alors que le bateau assurait la liaison entre Patras, dans le sud-ouest de la Grèce, et Ancône, dans l’est de l’Italie.

Selon l’AFP, le ferry, construit en 2009, battant pavillon italien et affrété par la compagnie grecque Anek, avait récemment été inspecté. Selon l’armateur italien, un problème avait été détecté sur l’une des portes pare-feu, située sur le pont numéro 5, précisément à l’endroit où l’incendie se serait déclenché.

Le parquet de Bari a ouvert une enquête criminelle pour tenter d’éclaircir les circonstances de ce drame et trouver les responsables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here