Tunis – S. Ettaieb : La polémique des archives est une manœuvre de Marzouki !

lutte contre le chômage

Le secrétaire-général du parti Al Massar, Samir Ettaieb, était l’invité de la radio Jawhra fm pour parler de la formation du prochain gouvernement et commenter la polémique lancée, depuis vendredi dernier, autour des archives présidentielles.

Invité à s’exprimer au sujet de la formation du futur gouvernement, Samir Ettaieb a déclaré que des représentants du parti Afek Tounes, Al Massar et du mouvement Nidaa Tounes s’étaient réunis ce matin au local d’Al Massar pour commencer les préparations du programme du gouvernement.

Samir Ettaieb a expliqué que ces partis avaient l’intention de mener une restructuration du gouvernement, en créant de nouveaux ministères comme celui de la Sécurité, de la Jeunesse et un autre pour les collectivités locales.

Concernant la composition de ce gouvernement, S. Ettaieb a expliqué qu’il était voulu que le maximum de partis, ayant les mêmes principes, y participent. A ce sujet, le secrétaire-général d’Al Massar a exprimé son envie de voir le Front Populaire faire partie de la prochaine équipe gouvernementale.

Interrogé par l’animateur au sujet de la polémique des archives de Carthage et de la présidente de l’Instance Vérité et Dignité (IVD), Sihem Ben Sedrine, Samir Ettaieb a estimé que cette dernière était victime d’une manœuvre politique de la part du président sortant Moncef Marzouki et de son équipe de campagne. En effet, le secrétaire-général d’Al Massar a accusé Moncef Marzouki d’avoir poussé l’Instance à réclamer les archives en cette date, afin de remettre la question du retour de l’ancien régime sur le devant de la scène. Avec cette polémique, Marzouki retrouverait son image de leader du « peuple citoyen » dont il a parlé lors de son discours de l’Ariana, au lendemain de la Présidentielle, selon les dires de M. Ettaieb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here