Ch. Sarsar : des réformes s’imposent avant les Municipales

©REUTERS/Anis Milii

Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) Chafik Sarsar a affirmé qu’il est nécessaire de bien se préparer pour les prochaines élections municipales en prenant en considération les imperfections qui ont été constatées pendant les élections législatives et présidentielles.

D’après le président de l’ISIE, le premier point à aborder est la planification : « Pour le succès des élections municipales, il faut élaborer un plan stratégique et fixer des objectifs et des dates et les respecter », affirme-t-il.

Le deuxième point concerne le volet juridique : « Le cadre juridique des élections contient plusieurs imperfections, d’où la nécessité d’entamer la réflexion sur le sujet dès maintenant afin de l’améliorer », dit-il.

Le troisième point est relatif à la gestion des risques électoraux. A ce propos, Chafik Sarsar a affirmé que l’Instance réfléchit sur les différentes méthodes pour aborder ce sujet.

Revenant sur le taux de participation au vote, Chafik Sarsar a indiqué que malgré le nombre considérable des électeurs, il y a eu quelques hésitations sur la méthode de l’inscription : « Va-t-on opter pour l’inscription automatique ou  volontaire ? » s’interroge-t-il. Il a également évoqué le sujet des candidatures : « Nous savons tous que plusieurs questions ont été soulevées à propos des candidatures. Chose qui nous incite à revoir cette question », dit-il.
Le dernier point se rapporte à la société civile : « Il s’agit de bien gérer les rapports entre l’ISIE et les associations de la société civile qui s’intéressent aux élections ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here