Libye : LIA porte plainte contre la Société Générale

Le Fonds souverain libyen, Autorité d’Investissement de Libye (LIA), a déposé une plainte contre la banque française Société Générale, réclamant la somme de 1,5 milliard de dollars à l’institution bancaire française, rapporte le quotidien économique londonien The Financial Times, dans son édition de ce lundi 31 mars.

La LIA accuse la Société Générale d’avoir versé des pots-de-vin de plusieurs dizaines de millions de dollars à un des fils du colonel Kadhafi.

La plainte libyenne, souligne le quotidien britannique, concerne le versement par la Société Générale d’au moins 58 millions de dollars à Leinada, une structure basée au Panama et gérée par des proches de Saïf Al-Islam, le sulfureux fils de l’ancien dictateur libyen. Cette somme est censée rémunérer des services de conseil effectués par la banque française, sur un placement de 2,1 milliards de dollars d’opérations financières effectuées entre 2007 et 2009 par le Fonds souverain libyen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here