Tunis : M. Ben Romdhane s’attaque au bilan économique de la Troïka

La crise financière qu’a traversée la Tunisie est d’ordre structurel et n’est pas passagère a déclaré Mahmoud Ben Romdhane, responsable du Programme économique et social de Nidaa Tounes, et ce, lors de son intervention dans le cadre d’un séminaire organisé par l’Union pour la Tunisie, le 20 mars, à Tunis sur  la situation économique et financière de la Tunisie.

Revenant sur le Budget 2014, l’économiste a relevé un décalage considérable car d’après ses estimations «  au mois de mars 2014, l’Etat était censé commencer la préparation de la loi de finances 2015 mais malheureusement il est encore à la recherche de  financements pour renflouer le budget de 2014 », regrette-t-il.

Quant au taux de croissance, Mahmoud Ben Romdhane avance le chiffre de 1,5% : «  Un taux pareil est sans précédent dans l’histoire de la  Tunisie. Depuis l’indépendance, nous n’avons jamais atteint un tel taux de croissance. D’habitude le taux de croissance est estimé à 5,2% ».

Sur un ton accusateur, Mahmoud Ben Romdhane a mis  en doute les chiffres avancés par la Troïka : « Pour justifier son échec économique, la Troïka a induit les gens en erreur en disant qu’en 2011 le PIB était négatif -1.9% et que grâce à elle il a atteint 3,7% ».

Le diagnostic final de l’économiste tunisien  pointe du doigt la politique économique de la Troïka  qui a «  abandonné des secteurs vitaux  comme le tourisme, le pétrole, le transport, ce qui a fait perdre à la Tunisie deux points de croissance ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here