Maroc : 42% des besoins couverts par les énergies renouvelables en 2020

Les premiers kilowatt-heures «solaires» seront injectés dans le réseau électrique du Maroc à partir d’août 2015, depuis la première station thermo-solaire dont les travaux ont démarré officiellement en mai 2013.

Situé dans le sud du Maroc, le parc solaire d’Ouarzazate, dont le coût dépasse 600 millions d’euros, devrait générer 160 mégawatts (MW) dans une première étape, avant de passer à 500 MW, ce qui en fait l’un des plus grands projets solaires au monde.

Maroc parc solaire Ouarzazate L'Economiste MaghrébinCinq parcs solaires ont été programmés par le Maroc, avec pour objectif de produire jusqu’à 2000 MW à l’horizon 2020, dans le cadre d’un plan visant à couvrir 42% de ses besoins énergétiques grâce aux énergies renouvelables.

Toujours dans le domaine des énergies renouvelables, le Maroc vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 1,24 milliard d’euros portant sur la conception, le financement, la construction, l’exploitation de cinq parcs éoliens d’une puissance totale de 850 mégawatts (MW). L’appel d’offres prévoit également la constitution d’une industrie locale de fabrication des aérogénérateurs, mats et pales.

La construction des cinq parcs, constitue la seconde phase du Programme éolien marocain (PEM) qui prévoit de porter la production d’énergie éolienne du pays à 2000 MW d’ici 2020, contre 280 MW actuellement, pour un investissement estimé à 30 milliards de dirhams (2,67 milliards d’euros).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here