Algérie : le registre du commerce devient électronique

Dans le cadre de la modernisation des services du Centre national du registre du commerce algérien (CNRC), et pour mettre fin aux actes de falsification des extraits du registre, la version électronique de ce registre vient d’être lancée le 16 mars 2014. Dans une première phase, elle sera exploitable au niveau d’Alger et sera généralisée dans une dernière étape à toutes les wilayas (préfectures) du pays, dès juin prochain.

Cette version électronique permettra notamment, selon le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, de « limiter les cas de falsification de ce document et d’assainir le fichier national de toute fraude ».

« La solution a été fournie par un partenaire finlandais présent dans plus d’une trentaine de pays et qui va nous accompagner dans la formation des ingénieurs du CNRC. C’est un procédé hautement sécurisé et infalsifiable« , a  déclaré le ministre en marge du lancement officiel du projet. En format papier, le nouveau registre est doté d’un code crypté sur l’extrait du document délivré à Alger, a-t-on expliqué.

« Cette nouvelle formule du registre du commerce est dotée d’un symbole graphique comportant des données cryptées qui peuvent être lues par tous les périphériques mobiles pour vérifier les informations contenues sur l’extrait du registre du commerce », a expliqué Rafik Chitti directeur général du CNRC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here