Tunis : l’Utica condamne les déclarations de Néjib Mrad

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, l’Union tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (Utica)  condamne fermement les récentes déclarations de Néjib Mrad, rapporteur  de la Commission de la réforme administrative et de la lutte contre la corruption, au sein de l’Assemblée nationale constituante. Le communiqué ajoute qu’en dévoilant une liste représentant des créances accrochées de ces entreprises auprès des banques tunisiennes, et en qualifiant ces entreprises de « pilleurs des richesses du peuple, ces déclarations portent des accusations non fondées et diffamatoires à l’encontre de certaines entreprises tunisiennes« .

L’Utica considère que « ces déclarations font partie d’une campagne visant la diabolisation et le dénigrement des chefs d’entreprise, et précise que la majorité des entreprises citées par cette liste, publiée déjà depuis des années, représentent les piliers de l’économie nationale, et certaines sont même cotées en Bourse, ce qui est une preuve supplémentaire quant à leur transparence financière et leur respect des engagements  pris avec les institutions bancaires ».

Cette liste représente, selon le communiqué de l’Utica, le total des engagements de certaines entreprises auprès des banques, en une période bien déterminée, et ne signifie en aucun cas le non- remboursement de ces créances.

L’Utica affirme que ce genre de déclarations pourraient nuire à la situation de l’économie nationale dans l’actuelle conjoncture délicate, et à l’image de la Tunisie en général, en plus des dommages importants qu’elles pourraient causer à l’entreprise et aux chefs d’entreprise, notant que la période actuelle par laquelle passe notre pays exige l’unification des efforts de toutes les forces nationales en vue de relancer l’investissement et l’initiative privée…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here