Tunisie – Avoirs spoliés : six pays arabes traînent les pieds

« Six pays arabes, à savoir l’Arabie Saoudite, l’Algérie, les Émirats Arabes Unis, Bahreïn et le Qatar n’ont pas coopéré avec la Tunisie dans la récupération des avoirs spoliés à l’étranger », a déploré Riadh Ben Kadhi, Procureur général des affaires pénales, lors de la séance consacrée à l’écoute de la Commission de réforme administrative et de lutte contre la corruption, au sein de l’Assemblée nationale constituante.

« La justice tunisienne a lancé 81 commissions rogatoires en vue de la restitution des avoirs spoliés » a souligné le Procureur général, en précisant  que des fonds sont sortis du territoire tunisien d’une manière suspecte, ce qui a compliqué les choses pour la justice tunisienne quant à l’évaluation exacte des sommes illégalement détournées.

D’autre part, le Procureur général et conseiller auprès du ministre de la Justice, Mohamed Askri a indiqué que l’Etat tunisien attend depuis novembre 2012 des documents importants relatifs aux avoirs de membres du clan Ben Ali en provenance de la France. Selon lui, ces documents permettront à la Tunisie de découvrir de nombreux comptes bancaires de membres du clan Ben Ali à l’étranger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here