Tunisie : ALKIMIA a le vent en poupe

En 2013, la production de la société chimique ALKIMIA a progressé de 12% par rapport à l’année 2012, pour atteindre 130 250 tonnes de Tripolyphosphate de Sodium Technique ( STPP), et ce, en dépit de la détérioration du climat social en 2013 en Tunisie et particulièrement à l’usine de Gabès.

Alkimia Gabès L'Economiste MaghrébinAinsi le chiffre d’affaires de l’entreprise a enregistré une hausse, passant de 179,862 MD en 2012 à 209,395 MD en 2013. Cette performance s’explique par l’amélioration des ventes, couplée à la hausse du cours de la monnaie américaine.

Les investissements de la société chimique ALKIMIA qui ont atteint 7,730 MD contre 12,326 MD pour l’année 2012, ont été alloués au renouvellement de l’outil de production, à la libération du quart du capital de sa filiale « Les Salines de Tataouine », à la construction du siège et à l’achat de matériel et logiciel informatique.

Concernant son endettement, la société ALKIMIA a réduit drastiquement le recours aux prêts à court terme, passant de 21,528 MD en 2012 à 2,843 MD en 2013. Toutefois,  ALKIMIA a contracté, en 2013 un nouvel emprunt à long terme d’un montant de 4,821 MD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here