FMI : l’Union du Maghreb peut créer entre 2% et 3% de PIB supplémentaire

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a indiqué, le 17 février, que l’intégration économique maghrébine assurerait 2 à 3 points de croissance supplémentaires pour chaque pays par an. « L’intégration économique des pays de l’Union du Maghreb peut créer, selon nos études, entre 2% et 3% de PIB supplémentaire par an pour chaque pays », a déclaré Mme Lagarde dans un message transmis aux participants du Troisième Forum des entrepreneurs maghrébins à Marrakech.

La directrice générale du FMI a, cependant, précisé que plusieurs défis restent à résoudre, citant notamment la « complexité des procédures et la bureaucratie », « les doubles barrières douanières », la « faible ouverture aux systèmes de l’investissement étranger » et « l’insuffisance des infrastructures ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here