Tunisie : Les caisses sociales dans le collimateur de l’UGTT

L’UGTT a été l’un des premiers organismes à avoir tiré la sonnette d’alarme sur la situation alarmante des caisses sociales en Tunisie en 2005, a déclaré le secrétaire général adjoint responsable de la Sécurité sociale auprès de l’UGTTAbdelkrim Jrad, aujourd’hui 20 février, lors de son intervention dans le cadre du séminaire « Sécurité Sociale : réalités et défis », organisé par le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) et l’Union générale tunisienne du Travail.

Le syndicaliste a rappelé à ce propos le refus catégorique de l’UGTT de négocier la proposition de la réforme des caisses sociales en 2010, qui était présentée sous la présidence de Ben Ali. Et pour cause : « Cette réforme était forgée par le FMI et se basait sur l’augmentation de la cotisation, l’allongement de la date de départ à la retraite et la diminution des services assurés par les caisses sociales ».

Il a également mit l’accent sur la nécessité de la contribution de l’Etat au financement des caisses sociales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here