Tunisie – Ben Jeddou: la mort de Gadhgadhi est un cadeau à la mémoire de C.Belaïd

« Une analyse ADN a confirmé l’identité  du terroriste Kamel Gadhgadhi. Ce dernier est impliqué dans l’assassinat du martyr Chokri Belaïd. Sa mort est un cadeau pour le premier anniversaire de la mort de Belaïd », c’est ce qu’a déclaré Lotfi Ben Jeddou, ministre de l’Intérieur, lors d’une conférence de presse tenue, mardi 4 février, au siège du ministère de l’Intérieur.

Kamel Ben Taïeb Ben Mohamed Gadhgadhi, l’ennemi public n°1, est né à Jendouba en 1979, a fait des études à Tunis, avant d’être engagé comme cadre financier dans une entreprise privée. Il a même obtenu une bourse d’études de la part de l’Etat tunisien pour poursuivre des études supérieures aux Etats-Unis.

Gadhgadhi, l’homme le plus recherché de la Tunisie est soupçonné d’avoir assassiné Chokri Belaïd et Mohammed Brahmi, respectivement le 6 février et le 25 juillet 2013. D’autres actes terroristes lui ont été attribués, notamment l’égorgement des huit soldats martyrs à Jebel Chaambi le 29 juillet 2013.

D’autre part, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mohamed Ali Aroui, a confirmé la mort de trois autres terroristes, à savoir Haykel Ben Mohamed Ben Khelifa Bader, impliqué dans l’assassinat du martyr Mohamed Brahmi, Alaeddine Ben Abdelwahab Njahi, impliqué dans l’assassinat des soldats martyrs à Jebel Chaambi et Mohamed Naceur Ben Hedi Ben Mohamed Dridi.

Il a également indiqué que l’identification de Ali Kalai et celle de Makram Riahi, connu sous le pseudonyme de “Haydar” et qui a mené l’opération de Gbollat, est en cours.

Trois fusils d’assaut “Kalachnikov”, un “Steyr AUG”, des munitions et 600 Kg de TNT ont été saisis, ajoute le porte-parole du ministère de l’Intérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here