Tunis : R. Abdessalem comparaît aujourd’hui devant la justice

Rafik Abdessalem, l’ancien ministre des Affaires étrangères, comparaît aujourd’hui, mardi 4 janvier, devant le pôle judiciaire de Tunis, pour répondre aux accusations dans l’affaire dite du Sheraton Gate.

Abdessalem Sheraton L'Economiste Maghrébin

Selon les articles 96 et 99 du code pénal et l’article 58 du code de la comptabilité publique, M. Abdessalem est accusé d’avoir usé de sa qualité de fonctionnaire public pour se procurer un avantage injustifié et d’avoir causé un préjudice à l’administration.

Selon l’article 99 du code pénal tunisien, l’accusé risque une peine de 10 ans et une amende égale à l’avantage reçu.

Entouré d’une armada de 200 avocats pour assurer sa défense, l’ancien chef de la diplomatie tunisienne devra également justifier  l’octroi de 13 mille dinars à un journaliste et 4 mille dollars à un propriétaire de chaîne télévisée après l’avoir accompagné dans son voyage à Gaza.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here