Tunisie: la confiance accordée au Gouvernement de Mehdi Jomaa

C’est dans la nuit du mardi au mercredi 29 janvier, que les députés de l’Assemblée nationale constituante ont voté la confiance au  Gouvernement de Mehdi Jomaa avec 149  voix favorables, 24 absentions et 20 contre.
Interrogé sur la date des élections, Mehdi Jomaa a reconnu ne pas être en mesure de fixer une date précise, car cela ne fait pas partie de ses prérogatives. Toutefois, il a affirmé avoir contacté Chafik Sarsar, le  nouveau président de l’ISIE afin de lui offrir son aide.

Revenant longuement sur les réserves présentées par les députés de l’ANC quant au choix de son équipe gouvernementale, M. Jomaa assuré avoir choisi les candidats selon des critères rigoureux dont la compétence, la neutralité et la transparence, ajoutant avoir avisé les candidats pressentis aux postes ministériels que s’ils étaient l’objet  de réserves fondées, il prendrait  les mesures nécessaires pour remplacer les candidats sujets à controverse.

Amel Karboul - L'Economiste Maghrébin

Concernant les réserves des élus quant à Mme Karboul, ministre du Tourisme, soupçonnée d’avoir visité Israël, le chef du gouvernement a déclaré qu’elle était partie en Israël dans le cadre d’un programme des Nations-Unies, pour un coaching de jeunes Palestiniens. Quand elle a atterri à Tel-Aviv, a précisé M. Jomaa, elle a été interrogée durant six heures dans les locaux de la police des frontières. De ce fait, elle n’a pu participer à ce programme.

Le nouveau chef du Gouvernement, Mehdi Jomaa s’est engagé lors de la session plénière nocturne à l’Assemblée Nationale Constituante, à faire une enquête approfondie sur les personnes composant sa nouvelle équipe gouvernementale et qu’il est disposé à procéder à un changement au niveau de son équipe gouvernementale si l’un des membres du nouveau gouvernement ne répond pas aux normes de l’indépendance, de la compétence ou de la transparence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here