Néjiba Hamrouni se félicite de l’adoption des articles 122 et 124

Pour la présidente du Syndicat des journalistes, Néjiba Hamrouni, il s’agit d’une victoire pour garantir une presse libre : un des piliers de la démocratie. En effet, les articles 122 et 124 ont été adoptés par l’ANC, le vendredi 17 janvier.

La  première version des articles 122 et 124 relatifs au chapitre des Instances constitutionnelles avait suscité la polémique. Pour la HAICA, cette version était une menace contre la garantie de la liberté des médias. Des amendements ont donc été proposés et les deux nouvelles versions de l’article 122 et 124 ont été adoptées par l’ANC. Il s’agit pour Néjiba Hamrouni, « d’une de réussite, le fruit de beaucoup d’efforts du syndicat et de la HAICA. » « L’adoption de ces articles est un résultat positif », ajoute-t-elle.

Depuis le 14 janvier 2011, les médias jouent un rôle indéniable dans la phase transitoire que vit la Tunisie. Cependant, le secteur souvent pointé du doigt, « souffre lui-même de violations déontologiques des journalistes eux-mêmes », affirme Mme Hamrouni. Le syndicat à ce propos a publié un rapport-  Observatoire de l’éthique du métier et les pratiques du journalisme– dans lequel il recense un certain nombre de dépassements concernant la presse écrite (arabophone et francophone) du 1er janvier 2013 à septembre 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here