L’AMT appelle à une grève d’une semaine

Suite à la décision des députés de l’Assemblée nationale constituante de rejeter l’article 103 du projet de Constitution sur le pouvoir judiciaire, l’Association des magistrats tunisiens (AMT) a appelé mardi 14 janvier à une grève d’une semaine, à partir de ce mercredi 15, dans la direction centrale du ministère de la Justice ainsi que dans tous les tribunaux et les institutions judiciaires. Le syndicat des magistrats réclame le retrait des amendements introduits à l’article 103, rejeté la veille par les députés n’ayant obtenu que 98 voix pour, contre 70 objections et 12 abstentions.

L’AMT dénonce « la gravité de ce fait », mettant en garde contre le retour au système de politisation des nominations judiciaires et la mainmise du gouvernement sur le pouvoir judiciaire, dans un communiqué rendu public hier.

L’Association des magistrats tunisiens  appelle à l’occasion à un rassemblement, ce mercredi, devant l’ANC à partir de 10h00.

Notons que plusieurs magistrats ont observé mardi un mouvement de protestation devant l’ANC pour dénoncer « les atteintes répétées à l’indépendance du pouvoir judiciaire ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here