« Laissons les œufs pourrir chez l’épicier! »

Les Tunisiens ne sont pas restés insensibles à la hausse du prix des œufs. Depuis hier, sur les réseaux sociaux un appel au boycott, intitulé « Laissons les œufs pourrir chez l’épicier », a été lancé par les internautes. Ce boycott commencera le 1er janvier 2014 et prendra fin le 31 janvier.

Cette réaction intervient à la suite de la hausse du prix des œufs annoncée par le ministère du Commerce, à savoir 660 millimes pour un lot de quatre œufs.

Ainsi, le producteur pourrait désormais les vendre à 155 millimes la pièce et à 159 millimes pour le grossiste, chose qui pourrait perturber tout le cycle commercial.

Parmi les réactions politiques à cette hausse des prix, celle du parti de la Voix des Agriculteurs, présidé par Fayçal Tebini, qui aurait déclaré qu’il comptait saisir le Tribunal administratif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here