Non-lieu pour les accusés dans l’affaire de la STIR

Un non-lieu a été prononcé, vendredi 27 décembre, par la Chambre pénale près le Tribunal de première instance de Tunis  dans l’affaire de la STIR-Bizerte en faveur de tous les accusés dans ladite affaire. Il  s’agit en l’occurrence du président déchu Ben Ali, du  conseiller à la Présidence de la République, Mongi Safra,  de l’ancien ministre des Transports, Abderrahim Zouari et de l’ancien ministre de l’Industrie, Afif Chelbi, ainsi que  de deux directeurs de la société STIR-Zarzouna.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here