L’huile tunisienne primée en concours internationaux

L’huile d’olive tunisienne a été à l’honneur dans plusieurs concours, en 2013. Les huiles d’olives ont marqué de leurs présences les grands rendez-vous des concours internationaux, récoltant bon nombre de prix et médailles.

Plusieurs entreprises se sont vu décerner des prix, à l’occasion de leurs participations à différents concours, grâce à la valorisation de toute la chaine huile d’olive et notamment la qualité, l’emballage et le conditionnement.

C’est ainsi que la société Sarra Huile a remporté une médaille d’argent pour la meilleure huile d’olive extra vierge Bio, alors que le domaine Sidi Mrayah a obtenu une médaille d’argent de la meilleure huile biologique mondiale, lors du concours italien Biol.

En plus de ces distinctions, le Domaine Sidi Mrayah a remporté une double médaille d’or au concours 2013 des 25 meilleures huiles d’olive biologique au monde organisé par E magazine Bio press (institution Aalemande dans le secteur des produits biologiques) ; et une médaille d’argent au concours suisse 2013 des meilleures produits de terroir.

De même, les société Ulysse Agro Industrie et la Société Sarra Huile ont remporté respectivement deux médailles argent et bronze, lors de la cérémonie de remise des prix qui s’est déroulée le 11 avril 2013 à Paris, pour la 11ème édition du concours AVPA.

Le concours international de la meilleure huile d’olive extra vierge Olive Japan 2013 a pour sa part vu la société Al Jazira récompensée par une médaille d’argent.

Enfin, la prestigieuse compétition internationale de l’huile d’olive (International Olive Oil Competition), l’un des événements les plus significatifs dans le monde de l’huile d’olive qui a lieu à New York a permis à la société Medolea de se distinguer par une médaille d’or pour huile d’olive extra vierge pressée de la variété chetoui à moyenne intensité.

La participation aux concours internationaux, ainsi que ces distinctions prouvent incontestablement le niveau de maitrise de la qualité atteint par les entreprises tunisiennes et constitue un véritable outil de promotion qui contribuera certainement à renforcer la notoriété des produits tunisiens et à offrir une image qui reflète la qualité de vie et le potentiel de développement que peut offrir la Tunisie.

Ces résultats restent toutefois tributaires des aléas climatiques et de mesures plus incitatives à prendre en faveur de ce secteur. En effet, selon les dernières estimations, la production d’huile d’olive accusera une baisse de 65% pour la saison 2013/2014 par rapport à la saison 2012/2013, pour se situer entre 70 et 80.000 tonnes contre 220.000 tonnes, lors de la saison écoulée.

Cette chute de la production se répercutera sur les exportations et la baisse pourrait se situer selon le ministère de l’Agriculture au niveau de 60.000 tonnes contre 163.000 tonnes exportées en 2012/2013.

Il est enfin utile de rappeler que la Tunisie s’est forgée aujourd’hui une place de choix sur le marché mondial d’huile d’olive en exportant environ 75% de sa production et en se plaçant au rang de deuxième exportateur mondial après l’Union européenne, avec une moyenne de 165 000 tonnes par an, durant les cinq dernières années. Pour garder cet avantage, l’huile d’olive tunisienne doit être en mesure d’améliorer sans cesse la qualité, le conditionnement et l’emballage, pour répondre aux exigences de consommateurs qui la prisent aux quatre coins du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here