Centrafrique: vente d’arme interdite

En Centrafrique, la vente d’arme est désormais interdite par  l’Union européenne (UE) qui a décidé de la réglementer, en date du 23 décembre. La Centrafrique connait actuellement des actes de violence ethnique. D’après le communiqué du conseil ministériel européen tenu à Bruxelles, cette décision vient appuyer la résolution  2127 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Cette réglementation interdit également le soutien financier ou le soutien technique aux parties en conflit. Le communiqué a précisé que la vente d’arme en République centrafricaine doit uniquement se faire dans le cadre du renforcement de la paix ou dans le cadre d’une mission régie par l’Union africaine et à laquelle la France participe.

Ce mois-ci, la  France a envoyé 1600 soldats en Centre Afrique, afin de stopper les hostilités armées entre les milices chrétienne et musulmane.

À l’heure actuelle, le cessez-le-feu n’est pas à l’ordre du jour. Et les derniers évènements en date le prouvent puisqu’un homme a été tué et un autre blessé devant l’aéroport de Bangui, lors d’un échange de tirs, avant l’intervention des forces française pour y mettre fin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here