Hydrocarbures : le sous-sol marocain séduit les compagnies étrangères

pétrole budget

Selon l’Oxford Business Group (OBG), les investisseurs étrangers manifestent un intérêt croissant pour les réserves d’hydrocarbures offshore du Maroc. L’OBG a précisé que les indices de prospection du sol marocain étant prometteurs- notamment les résultats probants des études sismiques et des conditions d’investissement attractives- expliquent l’engouement pour le sous-sol marocain.

De plus, les résultats de recherches, les différentes études géologiques, géophysiques et géochimiques, la réalisation de forages dans les bassins sédimentaires ont démontré la possibilité de l’existence d’un potentiel favorable à l’accumulation d’hydrocarbures dans le sous-sol marocain.

Au Maroc, cinq compagnies pétrolières et gazières se sont vu octroyer de nouveaux blocs, tandis qu’une série d’acquisitions et d’autres accords ont été conclus.

Selon l’Agence marocaine de presse (MAP), l’année 2013 enregistrera, à terme, un record en matière de prospection avec la réalisation de 11 puits d’exploration dans les zones considérées comme potentiellement détentrices de réserves, alors que 20 autres forages sont prévus pour l’année 2014.

Selon le ministre marocain de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, les activités en cours d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures concernent 11 concessions d’exploitation onshore, 134 permis de recherche dont 82 en offshore et huit autorisations de reconnaissance dont deux en offshore.

Pour l’année 2014, les prévisions tablent sur le forage de 20 puits dont six en offshore.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here