Chômage des jeunes: accord de partenariat Enda inter-arabe / Mercy Corps

Enda inter-arabe, ONG à but non lucratif et pionnière du micro-crédit en Tunisie et Mercy Corps, organisation non gouvernementale internationale d’aide au développement, ont signé un accord de partenariat pour placer les jeunes au cœur du développement économique.

La convention vise l’insertion socio-professionnelle des jeunes tunisiens contribuant ainsi à la lutte contre le chômage chez les jeunes et à promouvoir leur rôle dans le développement économique du pays.

Enda inter-arabe à travers son prêt « bidaya », destiné à la création de start-ups par les jeunes, contribue à la promotion de la culture entrepreneuriale chez les jeunes exclus du système bancaire classique, notamment dans les zones défavorisées du pays. En deux ans, elle a déjà appuyé 2 000 jeunes, filles et garçons, à se lancer dans l’auto-emploi par la création d’une micro-entreprise.

Pour sa part, Mercy Corps, installée en Tunisie depuis 2011, contribue à l’inclusion financière des jeunes à travers « TounesTekhdem », un programme d’encouragement à la création d’entreprises initié en novembre 2012  et qui intervient dans les gouvernorats de Gafsa, Kasserine, Tataouine et Medenine.

La première étape de ce nouveau partenariat s’étalera sur trois ans et sera axée sur l’éducation financière, avec pour but d’améliorer les pratiques financières des jeunes, à travers des formations et des outils pédagogiques adaptés à la micro-finance. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here