Al Baraka Bank-Tunisie se convertit de l’offshore à l’onshore

Al Baraka Bank Tunisie

Tenant hier, lundi 9 décembre à Tunis, une conférence de presse, Adnane Youssef, président exécutif du groupe Al Baraka a révélé qu’Al Baraka Bank Tunisie– avec ses dix filiales implantées dans les différentes régions du pays- vient de se convertir de l’offshore à l’onshore et que la banque présentera une diversité de produits bancaires islamiques à diverses catégories sociales, y compris les PME et les grandes entreprises.

Dans ce sens, Adnane Youssef a également annoncé  que le groupe compte ouvrir dans les cinq prochaines années, 50 nouvelles  agences avec une moyenne de dix agences par an, les cinq premières, verront le jour au cours du premier trimestre 2014. La mise en place de ses agences permettra la création d’une cinquantaine d’emplois par an.

Par ailleurs, la banque, dont le capital s’élève à 120 millions de dinars (MD), détiendrait à elle seule une part de 5% du marché bancaire tunisien, à l’horizon 2018.

Pour sa part, Fraj Zaâg, directeur général d’Al Baraka Bank Tunisie, a souligné qu’en vertu de sa conversion, le capital et les liquidités de la banque onshore, ne seront plus en devises mais en dinars tunisiens, ce qui lui permettra de servir l’économie tunisienne, en offrant aux citoyens et aux entreprises des produits bancaires innovants et diversifiés

En se transformant en une banque onshore, a-t-il ajouté, Al Baraka Tunisie, jusque-là exemptée des impôts, s’acquittera, désormais, de son devoir fiscal.

Le groupe Al Baraka Bank est présent dans 15 pays de par le monde à travers un réseau de 500 agences (150 en Turquie, 84 en Jordanie, 30 en Egypte, 30 en Algérie).

Doté d’un budget de 20 milliards de dollars, le groupe qui compte environ 10 mille employés, réalise une moyenne annuelle de bénéfices de l’ordre de 200 millions de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here