La mémoire noire : investigation sur l’histoire de la torture en Tunisie

Réalisé par Hichem Ben Ammar et coproduit par la société tunisienne 5/5 Productions et le Mémorial Berlin, le premier volet du documentaire « La mémoire noire, témoignages contre l’oubli », sera projeté en avant première samedi 07 décembre 2013 à 11h à la salle de cinéma Le Mondial.

Ce premier chapitre de l’investigation du réalisateur sur l’histoire de la torture en Tunisie, présentera les témoignages de quatre intervenants (Hachemi Troudi, Ezzedine Hazgui, Fethi Ben Haj Yahia, Simone Lellouche), qui sont revenus sur leurs expériences respectives lors de la répression subie par les membres du groupe d’opposition « Perspectives » créé en 1963.

Interviewé par Frida Dahmani, le réalisateur a expliqué le choix des intervenants en ces termes. « Nous voulions portraiturer de fortes personnalités, avec le souci de mettre en forme artistiquement leur intervention et construire, à partir de leur parole, un récit cinématographique fluide et accrocheur. Nous avons essayé de faire ressortir des caractères et espérons que notre manière va surprendre les hommes politiques et les militants trop peu habitués à ce qu’on mette en avant leur humanité, leurs fragilités, leurs zones d’ombre ».

En ce qui concerne la genèse du projet, ce documentaire vient « couronner » un travail de sensibilisation de longue haleine. En 2012, Hichem Ben Ammar et le staff des Caravanes Documentaires, mettent en ligne des vidéos d’entretiens avec d’anciens détenus qu’ils ont filmés au Kef, lors d’une manifestation à l’occasion de la Journée mondiale de soutien aux victimes de la torture.

Ce fut le point de départ de la collaboration avec le Mémorial de la Stasi à Berlin avec l’organisation de la Journée mondiale de l’écrivain en prison et ce le 15 novembre 2012. L’idée du documentaire « La mémoire noire » est le fruit de discussions entre le réalisateur et Hamza Chourabi qui travaille au Mémorial de la Stasi sur un dossier relatif à la mémoire de la torture en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here