Tourisme : Tunisie et Maroc sur le pied de guerre pour le marché polonais

D’après une étude de marché faite en novembre 2012 par l’Observatoire Valaisan de tourisme, la Pologne est l’un des plus grands marchés potentiels en Europe avec 38,5 millions d’habitants.
Toujours d’après l’étude valaisanne, 66% des Polonais préfèrent partir en vacances à l’étranger en été et en automne et la tendance chez les touristes polonais est aux voyages à thème.
En 2010, environ 7,1 millions de Polonais ont voyagé à l’étranger et la Tunisie était  classée 14ème dans la liste des pays les plus appréciés par les polonais.
Aujourd’hui, le potentiel du marché polonais est toujours d’actualité puisqu’il est dans la ligne de mire de deux des pays maghrébins les plus touristiques : la Tunisie et le Maroc.
Tandis que le Maroc veut attirer 130.000 touristes polonais d’ici 2016, la Tunisie vise une hausse de 8 à 10% de la programmation des tour-opérateurs polonais en 2014, sachant qu’en 2013 les prévisions portent sur 90.000 pax.
Pour atteindre cet objectif, le ministre tunisien du tourisme a annoncé une augmentation du budget de promotion et la mise sur le marché d’autres produits à part le balnéaire tels que la thalassothérapie, le golf ou encore le Sahara.
De leur côté, les autorités touristiques marocaines misent sur Agadir, Marrakech et Essaouira et ont signé dans ce sens une convention avec le tour-opérateur polonais Itaka.
Toujours dans le cadre de l’offensive marocaine sur le marché polonais, une délégation de l’ONMT (Office National Marocain du Tourisme) a été ouverte à Varsovie.
Par ailleurs, le Salon international du tourisme de Varsovie a été une occasion pour les 2 voisins d’ajouter une pierre au grand édifice qu’est la promotion de leurs destinations respectives. La Tunisie par exemple a obtenu le prix du meilleur stand.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here