Houcine Abassi : si le terrorisme se propage en Tunisie, il atteindra l’UE

A l’occasion de la tenue du congrès de l’Union régionale tunisienne du travail de Siliana, le secrétaire général du l’UGTT, Houcine Abassi est revenu, dans son allocution prononcée à cette occasion, sur la crise en Tunisie, la qualifiant «  de crise politique par excellence et ajoutant que le pays est dans une phase périlleuse et risque l’effondrement ».

Évoquant le sujet du terrorisme, il a déclaré que dans le cas où le terrorisme se propageait sur le territoire tunisien, il atteindrait également l’Union européenne.
Par ailleurs, il a confirmé que 77% des Tunisiens n’ont plus confiance dans le dialogue national, ajoutant toutefois que «  plusieurs amis de la Tunisie sont prêts à nous aider à relancer le dialogue national ».

Concernant la situation des travailleurs, il a affirmé que « les travailleurs ne doivent pas subir à eux seuls les conséquences des stratégies économiques qui ont échouées ni supporter les augmentations des prix et la dégradation continuelle de leur pouvoir d’achat », avant de critiquer « les recrutements arbitraires effectués au sein des institutions publiques durant les deux dernières années, recrutement qui n’ont pas pris en considération les besoins réels de ces entreprises ».

A propos du rôle de l’UGTT dans la crise actuelle, Houcine Abassi a affirmé la volonté de la centrale syndicale de faire des sacrifices à condition que chaque partie présente fasse de même. «  Il est hors de question de rejeter toutes les fautes sur les travailleurs et leur demander de se sacrifier, sans pour autant le demander aux classes aisées ».

Le secrétaire général  a finit son allocution sur une note d’espoir, en affirmant « la réussite du dialogue national malgré tous les obstacles » avant de conclure que le quartet dévoilera toutes les vérités au peuple tunisien et adressera ainsi un message aux partis politiques, notamment ceux qui entravent le dialogue national ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here