Avant sa parution, le « Livre noir » édité par la présidence de la République, crée la polémique

Réagissant à la sortie annoncée du « Livre noir » édité par la présidence de la République, livre supposé contenir les noms de certains  journalistes, hommes d’affaires et activistes ayant collaboré avec l’Ancien régime, les commentaires ne se sont pas fait attendre.

Ainsi, Naziha Rejiba, alias Om Zied, connue pour ses positions virulentes conte le régime Ben Ali, a mis en doute l’authenticité et la sincérité de ce livre qui sera présenté par Salah Attia, qui était, selon elle, « le  porte-voix de l’ancien régime ».

Pour sa part, Nejiba Hamrouni, présidente du  Syndicat  National des Journalistes Tunisiens, a émis le même avis en affirmant qu’elle reviendrait plus tard sur le livre mais qu’elle s’étonne du fait qu’il soit présenté par un «  ancien propagandiste de Ben Ali, devenu  plus tard propagandiste d’Ennahdha », toujours selon la même source.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here