Appel public à candidature pour l’Instance nationale pour la prévention de la Torture

torture en Tunisie

La première composition va être décisive pour l’Instance nationale de la prévention de la torture en Tunisie (Arrete-anc-candidature2013). un appel a été lancé aux médecins, psychiatres, juges à la retraite, spécialistes de protection des enfants, professeurs universitaires dans le domaine sociale, avocats et représentants de la société civile qui pourraient contribuer à éradiquer la torture en Tunisie. Les candidatures peuvent être posées jusqu’au  15 décembre 2013.

L’Instance sera composée de :

– 6 membres représentant les organisations et les associations de la société civile concernées de la défense des droits de l’Homme,

– 2 professeurs universitaires spécialisés dans le domaine social

– 1 membre spécialiste dans la protection de l’enfance,

– 2 membres représentant le secteur des avocats,

– 3 membres représentant les médecins, dont l’un d’entre eux doit être obligatoirement un psychiatre,

– 2 juges retraités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here