«L’Entreprise et le Financement : Nouvelles Approches»

Depuis 1985, l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprise (IACE) organise, chaque année, au mois de décembre, les Journées de l’Entreprise. Cet évènement d’envergure aura lieu cette année les 6 et 7 décembre 2013 au Port El Kantaoui – Sousse sur le thème : «L’Entreprise et le Financement : Nouvelles Approches».

A ce sujet, un briefing de presse, tenu ce matin le 27 novembre, a été présidé par MM. Ahmed Bouzguenda, président de l’IACE, Majdi Hassen, Directeur exécutif et Jaâfar Khattech, Coordinateur des Journées de l’Entreprise 2013, et ce, pour présenter le programme de la 28e session des Journées de l’Entreprise.

Lors des sessions précédentes, les Journées de l’Entreprise  ont attiré plus de 1000 décideurs de plus de 30 pays, ainsi que d’importants responsables politiques, des membres de gouvernement et des responsables d’organisations internationales afin de traiter un sujet d’actualité.

Pour la 28e session des Journées de l’Entreprise 2013, plusieurs personnalités internationales y prennent part.

Cette session est composée de trois panels, d’un talk-show et de six tables rondes.

Pointer du doigt l’entreprise et le financement

Les chefs d’entreprise, ainsi que les investisseurs n’ont cessé de pointer du doigt la difficulté du financement comme une entrave majeure à leurs projets de développement. Banquiers et chefs d’entreprise se rejettent souvent la responsabilité d’une situation qui nécessite une vision commune et une stratégie croisée des deux parties.

Surmonter les obstacles et améliorer l’accès et la qualité des services financiers destinés aux chefs d’entreprise et aux investisseurs, requiert la conjugaison des efforts des différentes parties dans un souci d’amélioration des mécanismes existants, voire la mise en place de nouvelles politiques et de stratégies ciblées.

Tous ces éléments seront débattus lors du premier panel de l’entreprise portant sur «Les obstacles au financement : visions croisées et expériences partagées».

Le talk-show abordera, quant à lui, les problèmes de l’accès au financement et les problèmes de disparité et d’équité.

Les tables rondes s’intéresseront à la finance non conventionnelle et les nouvelles approches où seront discutés les obstacles des Private Equity et la Mezzanine finance, les Business Angels, les obstacles au financement de l’innovation et du Early Stage.

Seront  aussi débattus autour de ces tables rondes, la Micro-Finance, les problèmes inhérents à leurs supervisions et la réussite de l’adéquation Rentabilité/Social.

La dernière table ronde s’intéressera aux marchés financiers et au Crowding Finance.

Le deuxième panel de la 28è session abordera le thème de la finance islamique et de ses nouveaux apports au financement des entreprises.

Finalement, le troisième et dernier panel sera consacré aux nouvelles conditions de financement, les problèmes de garanties, des services non financiers et de l’information financière.

(Voir le programme de la 28è session des Journées de l’Entreprise 2013 http://www.iace.tn/wpcontent/uploads/2013/10/PROGRAMME-JES-20133.pdf).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here