Investissement de 150 millions de dinars pour le Mariott Hotel Nejma de Sousse

Le groupe Jenayah vient de signer un contrat avec le groupe américain Mariott International pour l’exploitation d’un nouvel hôtel à Sousse. Le Mariott Hotel Nejma, sera opérationnel à l’horizon 2017 et c’est l’hôtel NEJMA à Sousse qui portera les couleurs du groupe Américain de l’hôtellerie de luxe ” MARRIOTT”.

Mariott-international-investissement-l-economiste-maghrebin

Le Mariott Hotel Nejma qui aura une capacité de 220 chambres, nécessitera un investissement de l’ordre de 150 millions de dinars.

C’est grâce à une convention de partenariat entre le groupe américain et la société tunisienne de promotion touristique et immobilière (SPITE) appartenant au groupe touristique tunisien Driss – Jenayah que ce projet a pu être mis en route.

La convention de partenariat a été signée à Sousse, en présence de Jamel Gamra, ministre du Tourisme, qui a salué la confiance de l’opérateur américain en la destination tunisienne, soulignant que la présence des grandes enseignes internationales en Tunisie aura un impact positif sur le positionnement du tourisme tunisien sur la scène internationale .

Il a, en outre précisé que cette présence aura le mérité de tirer l’offre touristique tunisienne vers le haut, d’autant plus que cette démarche s’inscrit en parfaite symbiose avec les orientations futures du développement touristique.

Les deux groupes n’en sont pas à leur premier partenariat. En effet, le Mariott International a signé, à travers son enseigne Ritz-Carlton, un contrat d’exploitation d’un hôtel à Sidi Bou Saïd (anciennement connu sous le nom d’Amilcar), dont l’ouverture est prévue pour 2015.

La chaîne Marriott, forte de 3900 hôtels répartis dans  97 pays, sera davantage présente en Tunisie  et en Afrique dont l’avenir touristique  se profile  sous de bons auspices, souligne Alex KYRIAKIDIS Président du Groupe Marriott pour l’Afrique et le Moyen Orient.

Ce partenariat se traduira par une forme de gestion pour compte a précisé Houcine JENAYAH PDG de la SPITE, ajoutant que la Tunisie a tant besoin de l’expertise des grandes enseignes mondiales de l’hôtellerie et qu’il faudrait apprécier, à sa juste valeur, la confiance du groupe américain qui intervient à un moment ou le tourisme tunisien est en butte à une crise et plus encore dans la région de Sousse qui vient de connaitre un attentat terroriste.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here