« Le prix du sucre sera révisé » selon le directeur central de la distribution du sucre

Le directeur central de la distribution du sucre a annoncé hier, lundi 25 novembre, que le Gouvernement a l’intention de réviser le prix du sucre, en raison des dettes de l’Office Tunisien du commerce (OTC) envers les banques tunisiennes, lesquelles s’élèvent à 370 millions de dinars durant la période 2011-2013.

Rappelons que la consommation globale du sucre en Tunisie s’élève à 380 mille tonnes par an. 150 mille tonnes sont destinées au secteur industriel à 955 dinars la tonne, alors que les ménages qui consomment 230 mille tonnes payent la tonne à 885 dinars. La subvention totale est estimée à environ 100 millions de dinars, soit en moyenne 265 dinars la tonne.

Si la réalité des prix pour l’utilisation industrielle était appliquée, il en résulterait  une révision à la hausse de 220 dinars le prix de la tonne, permettant de générer une économie de 32 millions de dinars annuellement. L’approvisionnement des industriels se ferait en sacs de 50 ou 100 kg.

Dans la même configuration, et pour ce qui est des ménages, la vente se ferait exclusivement par des paquets de 1 et 2 kg ,conditionnés dans les usines existantes. La méthodologie consiste à procéder à l’augmentation des prix de 280 millimes en 3 fois, pour atteindre environ 1,250 DT / le kg.

Notons, par ailleurs, que le prix du sucre en Tunisie est le plus bas des pays méditerranéens. En Algérie, le prix est de 1,800 DT /kg. En Libye, le kilogramme est à 1,550 DT.

Cette révision à la hausse d’environ 100 millimes se traduit par un surcoût de 0,835 dinars par foyer et par mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here