Des avantages financiers et fiscaux accordés à trois entreprises

La Haute commission de l’investissement a décidé d’accorder des avantages fiscaux à la société  « Tahapharma », et ce, pour la création d’une unité de fabrication de médicaments pour le  traitement du cancer à Medjez El Bab (Béja) pour un coût d’investissement de neuf millions de dinars et la création de 85 emplois directs sur les trois prochaines années.

« Cooperpharma », implantée à Tabarka (Jendouba), bénéficiera également de ces avantages, et ce, pour la création d’une unité de fabrication de médicaments pour un coût d’investissement de six millions de dinars pour la création de 82 nouveaux postes d’emploi d’ici à l’horizon 2016. L’encouragement  à la création de ces deux unités vise à limiter  l’importation de médicaments.

La Commission a, par ailleurs, décidé d’accorder des avantages fiscaux à la filiale d’une entreprise nigérienne spécialisée dans la réassurance.

Il est à rappeler que la Haute Commission de l’investissement a déjà accordé des avantages fiscaux et financiers à un ensemble de projets, tels qu’une centrale laitière à Sidi Bouzid, des projets de fabrication de matériaux de construction à Médenine et deux projets à Kairouan et à Siliana.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here