Raja Ben Slama appelle à boycotter médiatiquement Hizb-ut-tahrir

Sur sa page Facebook, le professeur Raja Ben Slama a critiqué le traitement médiatique de Hizb-ut-tahrir. D’après la féministe tunisienne, les animateurs de certains médias accordent beaucoup  d’espace aux responsables politiques de ce parti «  fasciste et théocratique » et il faut que les médias boycottent ce parti ajoute –t-elle.

Pour argumenter ses propos, la spécialiste de la civilisation arabo-musulmane rappelle que les partis théocratiques n’ont pas le droit de travailler dans les pays occidentaux démocratiques : «  Les fascistes et les nazis ont-ils le droit d’exercer en Europe ?! », s’interroge-t-elle.

Madame Ben Slama estime que la faute revient au gouvernement Jebali qui a accordé l’autorisation à ce parti avant de conclure : « Dans un contexte où le pays est menacé par le terrorisme, où nous avons un régime démocratique précaire, donner l’occasion à un parti théocratique de s’exprimer et de se manifester, en l’absence de tout commentaire ou critique, ne peut être que nuisible ».

Raja Ben Slama est parmi les penseurs qui prônent l’instauration d’un Etat laïque, l’égalité entre l’homme et la femme et la liberté d’expression.

 

2 Commentaires

  1. Sa s’appelle la liberté d’expression. Courage aux tunisiens, ne vous faites pas confisquer le pouvoir par les laicards occidentalisés qui vendrons la Tunisie à la premiere occasion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here