La production de l’huile d’olive pour la saison 2013-2014 est en nette baisse

huile d'olive tunisienne

La récolte des olives variera, selon le ministère de l’Agriculture, entre 360 et 400 mille tonnes au cours de la prochaine saison. L’oliveraie à sec contribuera à hauteur de 39% dans cette récolte, tandis que la part de l’oliveraie irriguée est de 40%. Le reste de la récolte est assuré via l’irrigation complémentaire des oliveraies à sec, a précisé le ministère de l’agriculture,

Dans un communiqué publié vendredi 8 novembre 2013, le ministère a expliqué cette régression par le déficit pluviométrique, enregistré lors de la saison 2012/2013, ce qui a endommagé les oliviers et impacté le volume de la production de la prochaine saison. La même source a précisé, dans ce cadre, que 15 millions de pieds d’oliviers ont subi des dessèchements. Un programme d’irrigation et de sauvetage de 4 millions de pieds d’oliviers dans les gouvernorats qui ont subi des dégâts a été mis en place et consistera en l’octroi d’une prime d’irrigation des oliviers menacés de dessèchement.

Au sujet de l’exportation, le ministère a souligné que la Tunisie exportera près de 60 mille tonnes d’huile d’olive dont 50 mille tonnes issues de la nouvelle production et 10 mille tonnes des stocks transformés de la production de 2011/2012.

  Les exportations de l’huile d’olive ont atteint 163 mille tonnes au cours de la saison 2012/2013, générant des recettes de l’ordre de 860 millions de dinars contre 147 mille tonnes lors de la saison 2011/2012 (548 millions de dinars).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here