Béji Caïd Essebsi : « Les partenaires européens nous ont fait défaut »

Lors d’une rencontre à Paris avec l’Association de la presse diplomatique, l’ancien Premier ministre et président du mouvement Nida Tounès,  Béji Caïd Essebsi,  a estimé que la Tunisie a besoin d’un soutien massif  pour sortir de la crise politique et lutter contre le terrorisme , mais les partenaires européens ont jusque-là fait défaut.

« Nous avons besoin du soutien de nos amis, principalement l’Europe. On ne peut pas sortir la Tunisie de la crise sans un soutien massif », a-t-il affirmé, rappelant  au passage les promesses  non tenues du G8 de Deauville en 2011 qui avait annoncé un plan d’aide de 40 milliards de dollars en faveur des Printemps arabes.

Et d’ajouter : « On nous a promis 25 milliards de dollars échelonnés sur 5 ans. Nous n’avons rien reçu. La Tunisie peut avoir une gouvernance démocratique, il y a les ingrédients. Si ce soutien était venu, je pense que le pays aurait fait un pas en avant. Comme ce soutien a fait défaut, la Tunisie stagne », a déploré l’ancien Premier ministre.

Revenant sur la situation sécuritaire dans le pays, le président fondateur du mouvement Nida Tounes a affirmé que la Tunisie a besoin du soutien de ses amis  dans sa bataille contre le terrorisme :« Nous avons perdu beaucoup d’hommes car les jihadistes sont mieux armés que les forces de sécurité tunisiennes » , s’est-il écrié.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here