Prochain gouvernement : Les ministres qui pourraient rester…

En marge de la réunion des jeunes de Nidaa Tounes, tenue à Tunis dimanche, M. Béji Caïed Essebsi, président du parti, a notamment déclaré que le futur chef du Gouvernement devrait être une personnalité assez forte, déterminée, à même de composer son cabinet en toute liberté, loin de toute influence de quelque bord qu’elle soit. Une déclaration assez significative, en ce sens que l’on croit savoir de source digne de foi que le mouvement Ennahdha est contraire à la nomination de nouveaux ministres à la tête des trois ministères de souveraineté, à savoir le ministère de l’Intérieur, celui de la Justice et le ministère des Affaires étrangères.

Soulignons également qu’une grève au ministère des Affaires étrangères aurait été décidée par le syndicat pour le 8 novembre. Grève qui n’aurait pas de raison d’être, à notre sens, du moment que l’actuel locataire ne va pas, en principe, rester à son poste et sera remplacé par un nouveau ministre, nommé, en principe aussi, par le nouveau chef du Gouvernement. A suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here