Jamel Ben Gamra : taux de croissance de 5% dans le secteur touristique

Les indices du secteur touristique pourraient du jour au lendemain chavirer, et ce, suite à l’acte terroriste de Sousse. Malheureusement, depuis les événements du mont Chaambi, nous assistons à un paysage touristique morose.
Le ministre du Tourisme, Jamel Ben Gamra, n’est pas resté insensible à l’attentat-suicide survenu hier le 31 octobre 2013 devant un hôtel, dans la zone touristique  à Sousse. Un tel incident l’a obligé à interrompre un congrès  ayant comme objet le tourisme à El Manama, pour tenir une conférence de presse aujourd’hui le 1er novembre 2013 au palais du Gouvernement à la Kasbah.

Conscient de la gravité de la situation, Jamel Ben Gamra a qualifié l’incident « d’étrange »  avant de dire qu’il s’agit d’une première en Tunisie.

À cet égard, il a affirmé qu’une cellule de crise a été constituée afin de traiter la situation sur trois niveaux : l’assistance psychologique des résidents à l’hôtel, se pencher sur le système de sûreté dans les hôtels et concernant le troisième niveau contacter les partenaires à l’étranger pour leur expliquer la situation et dissiper les malentendus.

S’ajoute à cela la prise des mesures nécessaires pour éviter les répercussions négatives  sur le tourisme.  En ce qui concerne la sûreté, M. le ministre a affirmé qu’il y aura une inspection pour vérifier les dispositifs sécuritaires mis en place dans les hôtels. Également, il a annoncé qu’un budget sera mis à la disposition des propriétaires d’hôtels afin qu’ils puissent se procurer les dispositifs nécessaires pour la sécurité. En parallèle, la « promotion du tourisme tunisien se poursuit », précise-t-il.

D’ailleurs, à cet égard le ministre du Tourisme a affirmé que parmi les mesures qui seront prises, un diagnostic sur les hôtels sera établi pour évaluer les éventuelles pertes.

Revenant sur les rumeurs qui ont circulé récemment sur les annulations de réservations et sur le départ des touristes, il a affirmé qu’aucune annulation n’a été enregistrée suite à l’attentat.

D’après  le ministre, plusieurs ambassades et opérateurs touristiques ont soutenu le pays dans cette crise et il a déclaré que le ministère a invité plusieurs agences de presse et de voyages  afin de les informer des mesures prises.
De même, il sera question d’augmenter la présence de la Tunisie dans tous les événements touristiques mondiaux.

Revenant sur la saison touristique actuelle, le ministre a brossé un tableau plutôt optimiste  au regard de la conjoncture actuelle. En effet, et selon les chiffres qu’il a avancés jusqu’au mois d’octobre, la Tunisie a reçu cinq millions quatre cents mille touristes, ce qui représente un taux de croissance de 5%. Pour ce qui est des revenus, ils ont connu une augmentation de 3%.

Par rapport à octobre 2012, le secteur a connu une progression de 25%.
En conclusion, il a déclaré que le soutien du ministère de l’Intérieur est très important avant de préciser que son ministère a commencé à établir la carte des produits touristiques afin d’encourager le tourisme intérieur et de le promouvoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here