UTICA : « La baisse de l’impôt sur les sociétés n’est pas réelle »

Lors de la rencontre organisée au siège de l’UTICA, hier mercredi 30 octobre, par la Commission Fiscalité de l’UTICA sur le projet de Loi de Finances 2014, les participants ont à souligner que la baisse de l’impôt sur les sociétés n’est pas réelle, vu que la pression fiscale va augmenter par l’imposition des dividendes. Et d’ajouter que certaines dispositions prévues sont d’apparence favorables et conformes à des objectifs d’équité et de transparence, mais qu’en réalité et dans la pratique, elles sont inapplicables ou incitant les contribuables à les contourner à l’instar de la limitation des paiements cash ou encore de la levée du secret bancaire.

Les participants étaient unanimes sur le fait que la majorité des articles prévus par le projet de Loi de finances 2014 n’est pas appropriée à la période et à la situation par lesquelles passe le pays, puisque toutes les dispositions obéissent à un seul objectif: chercher les recettes de la manière la plus facile.

S’agissant de l’imposition des sociétés exportatrices, les participants estiment qu’elle n’est pas indiquée surtout dans cette période post-révolutionnaire  où la Tunisie perd de plus en plus de son attractivité et que l’image du pays est gravement atteinte. Il est par conséquent inutile d’ajouter encore des mesures qui ne font qu’aggraver la situation du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here