La NSA pirate Google et Yahoo avec la collaboration des services secrets britanniques

Du 9 décembre 2012 au 9 janvier 2013, 181 millions documents ont été collectés par la NSA. C’est grâce à un programme appelé MUSCULAR que la NSA, en collaboration avec les services secrets britanniques, a infiltré les liens entre les serveurs dans lesquels Google et Yahoo organisent les données de leurs utilisateurs.

L’information a été révélée par le Washington Post mercredi 30 octobre 2013,  sur la base de documents fournis par Edward Snowden.
Un jour avant, le Général Keith Alexander, directeur de la NSA, s’exprimait devant le Congrès concernant les écoutes téléphoniques en Europe, affirmant que les interceptions de communications en Europe sont réalisées grâce à des « données fournies à la NSA » par les services de renseignement européens.

Quant à Google et Yahoo, ils disent ne jamais avoir autorisé l’accès à leur cloud (nuage) de données à la NSA, il s’agit bien de piratage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here