Chedly Ayari : le prochain gouvernement doit agir dans l’urgence

Intervenant sur les ondes de Shems Fm, le gouverneur de la Banque centrale  de Tunisie, Chedly Ayari, est revenu sur le projet de budget de 2014. Il a tenu à préciser que les informations qui circulent, dans les médias, ne sont pas officielles.

Le gouverneur de la BCT a qualifié ce budget de difficile, tout en rejetant cette difficulté sur le compte de « la période transitoire ». De même, il a affirmé la difficulté de trouver des financements pour les projets, avant de nuancer son propos, en se voulant rassurant par un « mais je suis sûr que nous trouverons des solutions ».  Selon l’intervenant, la stabilité politique représente la première étape du processus.

« Plusieurs organisme attendent un signal de stabilité dans le pays pour lui accorder de la liquidité  », avance-t-il. En ce sens, «  le prochain gouvernement devra agir dans  l’urgence, comme un commando qui accomplit sa mission», conclut-t-il.

Notons que Chedly Ayari s’exprimait après l’attentat-suicide survenu hier,  mercredi 30 octobre, à Sousse à la suite duquel l’agence de notation Fitch Ratings a abaissé la note souveraine de la Tunisie de deux échelons de BB+ à BB- et après les remous provoqués à la Bourse de Tunis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here