Baisse de la limite d’âge de candidature à la présidentielle de 40 à 35 ans

La Commission des consensus au sein de l’Assemblée nationale constituante a convenu de baisser la limite d’âge de candidature à la Présidence de la République de 40 à 35 ans.

D’autre part, la question de la nationalité a été révisée afin de permettre au candidat ayant une double nationalité de participer à la présidentielle, mais  à condition qu’une fois élu, il abandonne la deuxième nationalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here