Des documents confidentiels américains pointent les dangers du gaz de schiste

Le prestigieux quotidien américain le New York Times vient de publier des données triées parmi 30.000 documents confidentiels produits par  l’agence de protection de l’environnement américaine qui révèlent que les eaux rejetées par les forages de gaz de schiste sont radioactives à des taux qui peuvent atteindre 1.000 fois les limites autorisées pour l’eau potable.

Selon la même source, les niveaux de radioactivité dans les eaux usées sont tels que les industriels américains ne peuvent pas les dépolluer complètement. La moitié des eaux serait donc envoyée dans les stations d’épuration traditionnelles, qui n’ont souvent pas les capacités de ramener les eaux à des niveaux correspondant aux normes requises pour rendre l’eau potable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here