H. Dimassi : la dévaluation du dinar tunisien n’a pas de précédent depuis 1986

Lors d’une intervention sur les ondes radiophoniques de Jawahra fm, l’ex-ministre des Finances et expert économique, Houssine Dimassi, est revenu sur la dévaluation du dinar tunisien. Selon lui, cette dévaluation qui a atteint 10% de la valeur du dinar ne connaît pas de précédent dans l’économie tunisienne depuis 1986, ce qui constitue « une chute claire de la monnaie tunisienne ».

D’après le spécialiste, cette dépréciation est due à la diminution des réserves en devises, à laquelle s’ajoutent les dépenses sur les importations.  «  Les effets de la dévaluation auront des répercussions sensibles sur la Caisse générale de compensation et sur le budget de l’Etat », affirme-t-il.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here