«Ansar Charia, salafistes, laïques, communistes sont tous des enfants de la Patrie»

Dans une interview accordée, dans la soirée du dimanche, 27 octobre  à la chaîne publique El Wataniya 1, le Président du Mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi est revenu sur les derniers événements survenus sur la scène politique pour lancer un vibrant appel à l’unité nationale pour le bien de la Tunisie et afin de  lutter contre la gangrène du terrorisme et sortir enfin de la crise économique et politique.

Rached Ghannouchi a exhorté l’opposition à s’abstenir de faire de la surenchère politique en appelant aux manifestations ou en descendant dans la rue alors que le Dialogue National a déjà démarré et que le Gouvernement a promis de présenter sa démission dans un délais de trois semaines à partir du début du Dialogue et alors que l’Assemblée Constituante devait finir ses prérogatives constituantes dans une période de quatre semaines.

S’agissant du nom du prochain chef du Gouvernement, Rached Ghannouchi assure que le Mouvement Ennahdha n’a pas encore de candidat mais qu’il présentera bien un nom en temps voulu.

Revenant sur le terrorisme, un « phénomène planétaire engendré par la mondialisation », le président du mouvement Ennahdha estime qu’il ne faut pas mener une guerre contre ceux qui ont un avis différent : Ansar Chariâa, salafistes, laïques ou communistes sont tous les enfants de la patrie. «  Mais personne n’a le droit d’imposer son avis aux autres et rien, absolument rien  ne peut justifier le recours à la violence d’un côté comme de l’autre », a-t-il martelé.

« Le terrorisme, assure Rached Ghannouchi, est un phénomène mondial qui touche tous les pays du monde et pas seulement la Tunisie. Ansar Chariaa est actuellement classé comme un organisme terroriste parce au lieu d’exposer ses idées par la parole, il  a choisi la voie de la violence politique en ayant recours au langage des armes ».

« La Tunisie est une terre de paix et de tolérance et c’est pour cette raison que le terrorisme n’y fera pas long feu », a conclu le président d’Ennahdha.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here