Le secteur des services marchands est en chute depuis la révolution

Les secteurs marchands  notamment :  le commerce, l’hôtellerie et restauration, les servies financiers, le transport, la Poste et télécommunications, l’entretien et réparation sont les plus touchés par la baisse du rythme de croissance durant les trente mois derniers, variant de 26.7% à 0.7%,  selon une étude effectuées par le Centre de veille et d’intelligence économique relevant de l’IACE ( l’Institut arabe des chefs d’entreprise ).

 L’étude a été réalisée à partir « des statistiques des comptes nationaux élaborées par l’Institut National de la Statistique relatives aux taux de croissance des valeurs de ces sous- secteurs d’activité exprimés en prix ».

Les effets à la baisse ont été très faibles pour l’entretien et réparation 0.7%, services financiers 1.3% et autres services marchands 6.7%.

L’étude précise que la baisse générale du rythme de croissance est due à la conjoncture de la Tunisie, la chute de la demande, la baisse du niveau de production, les restrictions monétaire et financière et l’absence d’une réelle volonté d’investissement privé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here