USA : le coût de la crise budgétaire s’élève à plusieurs milliards de dollars

Afin d’éviter un défaut de payement, catastrophique pour les Etats-Unis et l’économie mondiale, le Congrès américain a relevé hier, mercredi 16 octobre, à la dernière minute, le plafond de la dette des États-Unis .

 Selon les termes du compromis entre les Démocrates et les Républicains, le Trésor est autorisé à emprunter jusqu’au 7 février et l’État fédéral est financé jusqu’au 15 janvier 2014.

La crise budgétaire  a coûté plusieurs milliards de dollars au pays : la fermeture de certains services publics depuis le 1er octobre  et la mise au chômage partiel de centaines de milliers de fonctionnaires vont ôter 0,6 point de pourcentage à la croissance économique américaine au quatrième trimestre, selon les calculs de l’agence Standard & Poor’s.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here