La Chine, premier importateur mondial de pétrole

Dans son rapport sur les perspectives à court terme de l’énergie, l’Agence américaine d’information sur l’Énergie (EIA) affirme que  « La Chine est devenue, au cours du mois de septembre, le premier importateur mondial de pétrole, devant les Etats-Unis. La solide croissance de la demande pétrolière chinoise l’a conduite à devenir le plus grand importateur mondial de pétrole, dépassant les États-Unis en septembre 2013»,

Les importations nettes chinoises  ont ainsi représenté 6,3 millions de barils par jour en septembre, contre 6,24 pour les États-Unis, rapporte la même source.

L’Agence américaine avait prédit en août que les importations chinoises de pétrole allaient prochainement dépasser celles des États-Unis en raison d’une «hausse continue de la demande chinoise, d’une hausse de la production aux États-Unis et d’un niveau stationnaire de la demande en pétrole sur le marché américain».

Rappelons que la production de pétrole des États-Unis devrait en effet enregistrer une hausse de 28% de 2011 à 2014, pour atteindre près de 13 millions de barils par jour, notamment grâce à l’exploitation des ressources d’hydrocarbures non conventionnelles et on s’attend à ce que la demande en carburants liquides de la Chine augmente de 13% entre 2011 et 2014, pour atteindre plus de 11 millions de barils par jour tandis que la demande aux États-Unis tournerait autour de 18,7 mbj, nettement moins que le record de 20,8 mbj en 2005.

La Chine est déjà le premier consommateur d’énergie au monde. Mais les États-Unis restent le premier consommateur mondial de pétrole, représentant 19,8% de la consommation mondiale, loin devant la Chine (11,7%), selon le rapport annuel sur l’énergie de BP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here