Elyes Fakhfakh : le taux d’endettement ne représente pas une menace

En visite aux États-Unis, pour participer à la réunion annuelle du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque mondiale (BM), Elyes Fakhfakh, ministre des Finances, dans une déclaration à nos confrères de la radio Express FM, a affirmé que l’aspect politique a dominé les rencontres qu’il a faites avec les personnalités qui s’intéressent au processus de la transition démocratique en Tunisie.

D’après le ministre, le gouvernement américain œuvre avec les établissements monétaires pour que la Tunisie bénéficie de crédits à faible taux d’intérêt.

Revenant sur la situation économique de la Tunisie, il a déclaré que la priorité doit être accordée aux réformes, afin de sauvegarder la stabilité politique et sécuritaire.

Par ailleurs, il a minimisé les risques liés à un taux d’endettement élevé,  qui est, au demeurant, inférieur à 50% du PIB et a affirmé « qu’il ne représente pas une menace », rappelant par la même occasion que plusieurs pays ont un taux d’endettement beaucoup plus élevé que celui de la Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here